• Café de ideias - 28/04/2016

    VOUS ÊTES CONVIÉ(E) À LA PROCHAINE RENCONTRE DU CAFÉ DE IDEIAS : DATE : 28/04/2016, jeudi. HORAIRE : 19h LIEU : MIE - Maison des Initiatives Étudiantes l 50 Rue des Tournelles, 75003 Paris CRISE INSTITUTIONNELLE ET DÉMOCRATIE AU BRÉSIL Participation  Afrânio Garcia, maître de conférence à l'EHESS Welliton Caixeta Maciel, doctorant en sociologie UNB -  CESDIP/CNRS Antônio Gasparetto Júnior, doctorant en ...

    Leia Mais

    Ciclo APEB-FR – 07/04/2016

    Ciclo APEB-FR - 07/04/2016

    JEUDI 7 avril 2016, 19H À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES 50 Rue des Tournelles, 75003 Paris Débatteur : VALDIR FRIGO DENARDIN – Économiste, professeur à l’Université Fédérale du Paraná (Secteur Litoral), « Programa de Pó s Graduação em Desenvolvimento Territorial Sustentável » (PPGDTS-UFPR)  // AGRICULTURE FAMILIALE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ...

    Leia Mais

    Séminaire APEB-Fr et DHM – 01/03/2016

    Séminaire APEB-Fr et DHM - 01/03/2016

    Séminaires “Droites, Histoire et Mémoire” MARDI 1er MARS 2016, 19H À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES 50 Rue des Tournelles, 75003 Paris ANTÓNIO SARDINHA, PRÉCURSEUR DU LUSOTROPICALISM?* GEORGE MANUEL GOMES. Lecteur de Langue et Culture Portuguaise dans l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III. Doctorant Histoire Contemporaine dans l’École Pratique des ...

    Leia Mais

    Venha fazer parte da nova gestão da APEB-Fr !

    Venha fazer parte da nova gestão da APEB-Fr !

    Venha fazer parte da nova gestão da APEB-Fr ! Data: 25/02/2016, quinta-feira, às 17h Local: Maison des Initiatives Étudiantes (MIE) 50 Rue des Tournelles, 75003, Paris Dia 25 de fevereiro, faremos uma reunião para falar sobre a Associação dos Pesquisadores e Estudantes Brasileiros na França aberta a todos que ...

    Leia Mais

    Séminaires DHM & APEB-Fr - Appel à communications

    Chamada de trabalhos - Appel à communications - Call for proposals Séminaires “Droites, Histoire et Mémoire” Mars 2016 Vous pouvez toujours envoyer votre proposition ! Le réseau de recherche « Droites, Histoire et Mémoire » et l’Association de Chercheurs et Étudiants Brésiliens en France (APEB-Fr) invitent les chercheurs de ...

    Leia Mais

Café de ideias – 28/04/2016

VOUS ÊTES CONVIÉ(E) À LA PROCHAINE RENCONTRE DU CAFÉ DE IDEIAS :
DATE : 28/04/2016, jeudi. HORAIRE : 19h
LIEU : MIE – Maison des Initiatives Étudiantes l 50 Rue des Tournelles, 75003 Paris

CRISE INSTITUTIONNELLE ET DÉMOCRATIE AU BRÉSIL

Participation
 Afrânio Garcia, maître de conférence à l’EHESS
Welliton Caixeta Maciel, doctorant en sociologie UNB –  CESDIP/CNRS
Antônio Gasparetto Júnior, doctorant en histoire UFJF – Paris 6
Maria Fernanda Novo dos Santos, doctorante en philosophie UNICAMC – PARIS 10 et membre du Mouvement démocratique « 18 de março » (MD18)

20160428_CaféDeIdeias_fr

Ciclo APEB-FR – 07/04/2016

Logo-Ciclo-APEB

JEUDI 7 avril 2016, 19H
À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES
50 Rue des Tournelles, 75003 Paris

Débatteur : VALDIR FRIGO DENARDIN – Économiste, professeur à l’Université Fédérale du Paraná (Secteur Litoral), « Programa de Pó s Graduação em Desenvolvimento Territorial Sustentável » (PPGDTS-UFPR)

 // AGRICULTURE FAMILIALE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL AU BRÉSIL*

ANA GEORGINA PEIXOTO ROCHA – Chercheuse, post-doctorante au Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS), Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Le thème de l’agriculture familiale a acquis une grande importance dans le débat sur les espaces ruraux au Brésil dans une perspective de développement territorial au cours des dernières décennies. La notion de territoire cherche à comprendre le milieu rural (et l’agriculture) à partir de ses différentes dimensions, sans se limiter à un espace de production agricole. Cette communication propose une réflexion sur les nouvelles dynamiques des territoires ruraux, à partir de l’agriculture familiale et des différentes configurations qui en résultent au sein des localités. Celles-ci sont influencées par les caractéristiques spécifiques de ce segment qui crée des relations traditionnelles de production et de consommation qui reflètent aussi une forme particulière de socialisation (comme la coopération et la réciprocité). Elles traduisent également des transformations propres au capitalisme. Comprendre ces dynamiques est essentiel pour nourrir la construction des politiques publiques de soutien à ce segment. Nous allons discuter quelques aspects de l’agriculture familiale à travers un regard sur le Reconcavo de Bahia, dans le nord-est du Brésil.

 

// LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL AU SEIN DES ESPACES NATURELS D’UTILISATION DIRECTE : REGARDS CROISES ENTRE LE BRESIL ET LA FRANCE

MANUELLE LAGO MARQUES – Géographe, doctorante en Sociologie au Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS), Université Paris Ouest Nanterre La Défense

La diversification des catégories d’espaces naturels protégés lors des 50 dernières années a entraîné de nouvelles expériences de gestion de l’environnement au Brésil et en France. Les deux pays ont mis en place des espaces naturels d’utilisation directe, où cohabitent des objectifs de conservation de la nature et le développement d’activités socio-économiques. Même si chaque pays a créé un modèle particulier de gestion de ces aires protégées, des tensions et des questionnements analogues se posent lors de leur mise en œuvre : quels rôles pour les institutions environnementales représentant les espaces naturels protégés ? Comment gérer conjointement les ressources et les paysages avec les habitants et les administrations locales ? Comment concilier les contraintes, les bénéfices et les compromis dans chaque territoire tout en les développant ? Le but de cette intervention sera de présenter les deux cas d’étude analysés pour répondre à ces questions dans le cadre de notre thèse, ainsi que de débattre les premières réflexions de recherche qui en découlent.

 

// TERRITOIRE DONNE, TERRITOIRE CONSTRUIT : ESQUISSES D’UNE APPROCHE TERRITORIALE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE EN MIDI-PYRENEES

ÓSIA ALEXANDRINA VASCONCELOS – Doctorante au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM)

L’appréhension de l’économie solidaire à travers la notion de réseau territorial d’économie solidaire met l’accent sur la dynamique et sur les liens établis entre les différents acteurs, ainsi que sur son articulation autour d’un projet politique. Cette approche originale constitue le principal défi de notre travail de thèse qui porte sur le rapport entre les initiatives de l’économie solidaire en France et au Brésil, à partir d’une approche territoriale. Nous reviendrons sur quelques entrées qui ont été explorées en vue d’approfondir l’articulation entre les initiatives et les acteurs de l’économie solidaire en Midi-Pyrénées. Bien que nous ayons choisi de porter notre regard sur cette région, notre analyse devra évoquer la notion du territoire comme espace d’intervention et d’interaction d’acteurs. Cette communication a pour objectif de discuter la notion de territoire et de la manière dont les acteurs s’organisent autour d’une problématique pour révéler leur territoire.


L’entrée est libre et gratuite.
Les présentations seront suivies d’un cocktail.

Si vous voulez soumettre une proposition de communication,
merci de nous contacter à l’adresse : diretor.cientifico@apebfr.org

Séminaire APEB-Fr DHM – 22/03/2016

LogoLogo-Apeb_72dpi_10x5cm

Séminaires “Droites, Histoire et Mémoire”

MARDI 22 MARS 2016, 19H
À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES
50 Rue des Tournelles, 75003 Paris

//COMMUNAUTÉ D’AFFAIRES, LA REPRÉSENTATION POLITIQUE ET LA CRITIQUE DU LIBÉRALISME: UNE ANALYSE DE L’UNIÃO DOS INTERESSES ECONÓMICOS DE PORTUGAL (1924-1925).*
PRISCILA MUSQUIM ALCÂNTARA DE OLIVEIRA. Doctorante visitante en Histoire de l’Universidade de Lisboa.
Cette proposition vise à analyser l’União dos Interesses Económicos de Portugal, un groupe qui avait comme l’articulateur principal l’Associação Comercial de Lisboa et qui a eu comme objectif principal un discours unifié entre les hommes d’affaires des secteurs du commerce, de l’industrie et l’agriculture, afin d’obtenir leurs principales exigences et être entendus par l’État en ce qui concerne les politiques économiques et la législation du travail. Parmi les principaux aspects du discours de l’Union à cette période, on peut voir la critique du libéralisme, la défense d’un État centralisé dans la figure d’un chef politique, l’exposition constante de la nécessité pour l’industrie, le commerce et l’agriculture qui ont été entendus sur la politique et la nécessité de renforcer les relations commerciales luso-brésiliennes.

//CATHOLICISME AU BRÉSIL DEVANT GETULIO VARGAS : UNE ANALYSE DE SES RELATIONS*
ALEXANDRE LUÍS DE OLIVEIRA. Doctorant visitant en Histoire de l’Universidade de Lisboa.
Cette proposition vise à établir une vue d’ensemble des relations entre le catholicisme au Brésil et la période politique dans laquelle Getúlio Vargas a dirigé le gouvernement brésilien. Depuis le début de la République, l’Eglise catholique a fait l’objet du processus de la laïcité, projet promu par le régime républicain, qui a séparé l’église de l’état. Pour maintenir sa participation sociale et politique, le catholicisme au Brésil a dû chercher de nouvelles formes d’action, qui a culminé dans les années 1930, marquées par l’arrivée de Getúlio Vargas au pouvoir politique, mais aussi la nomination de Sebastião Leme à la position du cardinal. Leme, aidé par l’intellectuel Alceu Amoroso Lima, a développé des stratégies politiques et sociales pour unir les fidèles, d’ailleurs, se rapprochant des tendances politiques de droite, comme les intégristes. La performance de Leme avec le gouvernement Vargas a joué un rôle dans le rétablissement des relations entre l’État et le catholicisme, comme l’a montré la Constitution de 1934. Développer un aperçu des stratégies et des réalisations du catholicisme devant le gouvernement brésilien offre une dimension importante du jeu politique.

//LA DROITE CONTRE LA TRANSIDENTITÉ: UN DISCOURS QUI EMPÊCHE D’EXISTER AUTREMENT.*
MARINA DUARTE. Doctorante en Histoire à l’Université Paris 7.
La multiplication des revendications des droits sociaux de groupes minoritaires engendrent un nouveau cadre dans lequel les contours argumentatifs sont très complexes, entre la droite et la gauche. La lutte des droits de transsexuels et transgenres fait partie de cette nouvelle configuration dans laquelle le discours de gauche se réinvente dans le but d’accueillir les nouvelles identités. Notre objective est d’analyser le discours de droite qui s’investie à empêcher la possibilité d’exister de ces nouvelles façons d’être dans le monde. Portant, cette présentation développera la compréhension des positionnements conservateurs de droite en deux temps: d’abord il s’agira d’analyser les justifications juridiques, médicales, légales – chacune étant source de contraintes dans la vie d’une personne trans ; puis nous étudierons les arguments théoriques d’une composante du mouvement féministe qui nie la légitimité des droits des trans, et se refuse d’accepter la transidentité comme une réalité actuelle. C’est en nous plaçant à l’intérieur du discours de droite pour l’analyser que nous dévoilerons les enjeux de ce discours conservateur.

*Ces communications se dérouleront en portugais.
Présidence : Caio Padovan | Débatteur : Antonio Gasparetto Júnior

Séminaire APEB-Fr et DHM – 01/03/2016

LogoLogo-Apeb_72dpi_10x5cm

Séminaires “Droites, Histoire et Mémoire”


MARDI 1er MARS 2016, 19H
À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES
50 Rue des Tournelles, 75003 Paris


ANTÓNIO SARDINHA, PRÉCURSEUR DU LUSOTROPICALISM?*
GEORGE MANUEL GOMES. Lecteur de Langue et Culture Portuguaise dans l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III. Doctorant Histoire Contemporaine dans l’École Pratique des Hautes Études – section des Sciences Historiques et Philoligiques.
La communication que nous souhaitons proposer dans le cadre du cycle de séminaires « Droites, Histoire et Mémoire » étudiera la relation intellectuelle existante entre António Sardinha (1887-1925) et Gilberto Freyre (1900-1987). Nous commencerons par nous intéresser aux sept lettres échangées par ces deux auteurs entre 1923 et 1925, et nous nous pencherons ensuite sur l’analyse des principales thèses « hispaniques » développées par Sardinha. Nous tenterons ainsi de mettre en avant la probable influence que l’idéologue de l’intégralisme portugais exerça sur les fondements théoriques du lusotropicalisme de Freyre. Ouvrir le débat autour de la possible filiation entre certainement le plus important des intellectuels brésiliens du XXème siècle et le principal théoricien de la droite portugaise du début du même siècle sera donc le principal objectif de notre intervention.

DE GAUCHE À DROITE: UNE ANALYSE DE LA TRAJECTOIRE INTELECTUELLE DE RACHEL DE QUEIROZ (1910-1964)*
NATÁLIA DE SANTANA GUERELLUS. Post-doctorante dans l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS).
Rachel de Queiroz est une des plus importantes écrivaines du Brésil contemporain, considérée comme la première dame du « Régionalisme de 30 », auteur de plus de 2000 chroniques de journal et 7 romans de succès, outre d’être la première femme admise par « l ‘Académie Brésilienne des Lettres « . En effet, la carrière littéraire de Rachel de Queiroz a toujours été saluée comme quelque chose d’impressionnant. En revanche, sa trajectoire politique parait mise de côté et « oubliée » par la majorité de la presse et des études universitaires. L’objectif de notre présentation consiste à répondre à ce problème en analysant la trajectoire intellectuelle de Rachel de Queiroz dès sa participation au « Partido Comunista do Brasil » jusqu’à sa polémique soutenance du coup d’Etat de 1964.

LUTTES DE MÉMOIRES ET LA DISPUTE AUTOUR DE L’ANCIEN DEPARTAMENTO DE ORDEM POLÍTICA E SOCIAL DO RIO DE JANEIRO (DOPS): CENTRE DE MÉMOIRE OU MUSÉE DE LA POLICE CIVILE?*
FERNANDA FERREIRA PRADAL. Doctorante en Droit de PUC, chercheuse du Núcleo de Direitos Humanas de PUC-Rio et doctorante visitante de l’École Doctorale de Droit et Science Politique – Université Paris Ouest Nanterre la Défense.
Le travail a pour objectif de présenter et d’analyser le conflit autour de l’ancien bâtiment du DOPS à Rio de Janeiro dans un contexte plus large d’un choc des projets de mémoire sur la dictature militaire à Rio de Janeiro. Le palais, ouvert en 1910 pour être le « Palais de la Police Centrale », est un sujet de litige entre, d’une part, les anciens prisonniers et les groupes politiques persécutés et les proches des morts et disparus de la dictature, les organisations sociales et des droits de l’homme et d’autres acteurs militants, avec sa proposition actuelle d’un «centre de la mémoire de la résistance et des droits de l’homme», et l’autre, la police civile de l’État, avec sa proposition pour un musée qui raconte son histoire sur l’histoire de l’institution et de la dictature militaire. Musée qui a une des principales collections d’objets africains-religieux dans les premières décennies du XXe siècle, saisi pendent la dictature.

*Ces communications se dérouleront en portugais.
Présidence : Marina Duarte | Débatteur : Antonio Gasparetto Júnior

Si vous souhaitez présenter votre recherche dans le cadre des séminaires “Droites, Histoire et Mémoire”, contactez : diretor.cientifico@apebfr.org et antonio.gasparetto@gmail.com.

Venha fazer parte da nova gestão da APEB-Fr !

Logo-Apeb_72dpi_10x5cm

Venha fazer parte da nova gestão da APEB-Fr !

Data: 25/02/2016, quinta-feira, às 17h
Local: Maison des Initiatives Étudiantes (MIE)
50 Rue des Tournelles, 75003, Paris

Dia 25 de fevereiro, faremos uma reunião para falar sobre a Associação dos Pesquisadores e Estudantes Brasileiros na França aberta a todos que desejarem participar ativamente, dar sugestões ou somente conhecer um pouco mais sobre a associação.
Esperamos vocês.

Pauta:
17h-17h40: Apresentação da APEB-Fr e breve relatório de gestão
17h40-18h30: Discussão sobre os próximos projetos e espaço para as sugestões dos associados
18h30-19h: Início da formação de chapas para a eleição
Contato: presidente@apebfr.org

Séminaires DHM & APEB-Fr – Appel à communications

LogoLogo-Apeb_72dpi_10x5cm

Chamada de trabalhos – Appel à communications – Call for proposals
Séminaires “Droites, Histoire et Mémoire”

Mars 2016
Vous pouvez toujours envoyer votre proposition !

Le réseau de recherche « Droites, Histoire et Mémoire » et l’Association de Chercheurs et Étudiants Brésiliens en France (APEB-Fr) invitent les chercheurs de différentes nationalités qui se consacrent à des études sur la « droite » et ses différentes perspectives, tant dans la politique que dans les contextes historique et géographique, à présenter leurs travaux de recherche. De cette façon, on répond à l’objectif d’encourager l’échange, le dialogue et l’espace de discussion entre les chercheurs et les étudiants, qui, dans les plus variées approches théoriques et analytiques, se dédient à des études sur les « droites » dans une perspective transnationale et comparative ainsi que dans leurs dimensions politiques, culturels, économiques et sociales. Les communications seront acceptées en français, portugais, anglais et espagnol.

The research network “Rights, History and Memory” and the Brazilian Researchers and Students Association in France (APEB-Fr) invite the researchers from different nationalities who are dedicated to the studies on the right-wing in various settings, both in the political as in the historical and geographical characters, to present their works. In this way, fulfills the purpose of providing the exchange, dialogue and a discussion space between researchers and students in the area, which in several possible theoretical and analytical perspectives, are dedicated to the studies of the rights in comparative perspective, transnational, case studies as well as their political, cultural, economic and social dimensions. The presentations will be accepted in French, Portuguese, English and Spanish.

A rede de investigação “Direitas, História e Memória“ e a Associação de Pesquisadores e Estudantes Brasileiros na França (APEB-Fr) convidam os(as) pesquisadores(as) de diversas nacionalidades que se dedicam aos estudos sobre as direitas em diversas configurações, tanto no aspecto político quanto em caráter histórico e geográfico, para apresentarem seus trabalhos de pesquisa. Desta maneira, cumprimos o objetivo de propiciar o intercâmbio, o diálogo e o espaço de discussão entre os pesquisadores e estudantes da área, que nas mais diversas perspectivas teórico-analíticas possíveis, se dedicam aos estudos sobres as direitas em perspectivas transnacionais e comparadasassim como em suas dimensões políticas, culturais, econômicas e sociais. As apresentações serão aceitas em francês, português, inglês e espanhol.

Date des séminaires
Le 1er, le 8, le 15 et le 22 mars 2016, de 19h à 21h, à la Maison des Initiatives Étudiantes.
Le programme complet sera diffusé fin février.

Calendrier
20 février 2016 : date limite d’envoi des propositions au comité d’organisation.
Vous pouvez toujours envoyer votre proposition !
Les propositions devront être soumises sous la forme d’un résumé de 150 mots, enregistrés sous format .docx ou .odt, et expédiés par la voie électronique aux adresses antonio.gasparetto@gmail.com et diretor.cientifico@apebfr.org.
Les noms, prénoms, affiliation(s) et adresse mail des auteur-e-s sont également à faire figurer dans le document.
Mars 2016 : réalisation des séminaires (le 1er, le 8, le 15 et le 22 mars 2016). Les communications doivent durer maximum 20 minutes, suivies d’un débat.
30 avril 2016 : date limite d’envoi des textes rédigés au comité d’organisation pour les intéressés. Tous les textes envoyés pourront être publiés dans la revue “Faces de Clio” (ISSN: 2359-4489). L’article doit faire de 10 à 20 pages, comprenant des références bibliographiques et un résumé (qui peut être le même envoyé comme proposition de communication) avec trois mots-clés.

Lieu
Maison des Initiatives Étudiantes, 50 Rue des Tournelles, 75003, Paris – FRANCE.
Metro Bastille (Ligne 1) ou Chemin Vert (Ligne 8)

Inscription
Les participants doivent adhérer à l’APEB-Fr, à partir de ce lien.
Pour des raisons organisationnelles, le paiement de l’adhésion à l’association doit se réaliser sur le site web de l’APEB-FR (en portugais, via paypal).
Nous soulignons pourtant que l’événement est ouvert à des chercheurs de toutes les nationalités, que les communications peuvent être réalisées en français, anglais, espagnol ou en portugais et que les sujets abordés ne doivent pas obligatoirement traiter de la politique et/ou de l’histoire du Brésil.

Comité d’Organisation
Réseau de recherche « Droites, Histoire et Mémoire » (www.direitashistoria.net), représenté par Antônio Gasparetto Júnior.
Association de Chercheurs et Étudiants Brésiliens en France (APEB-Fr).

> Téléchargez l’appel à communications ici.
> Baixe a chamada de trabalhos aqui.

Ciclo APEB-Fr 12/01/2016

Logo-Ciclo-APEB

MARDI 12 JANVIER 2016, 19H
À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES
50 Rue des Tournelles, 75003 Paris

// L’ÉTAT DE SIÈGE ET L’AUTORITARISME DANS LA PREMIÈRE RÉPUBLIQUE BRÉSILIENNE : LA LOI D’EXCEPTION ET SON UTILISATION RÉPÉTÉE AU BRÉSIL.
ANTONIO GASPARETTO JÚNIOR. Doctorant en Histoire dans l’Université Fédéral de Juiz de Fora, UFJF, en stage doctoral dans l’Université Paris IV Sorbonne.

Pendant les années de la Première République au Brésil, 1889-1930, presque tous les présidents de la période ont utilisé l’institut juridique de l’état de siège, un dispositif constitutionnel qui a permis de suspendre la Constitution et fermé le Congrès. Jusqu’à présent, cette période a été dépeinte par l’historiographie soulignant autres pratiques autoritaires, comme le “coronelismo” et le clientélisme, on ignore l’impact et l’utilisation récurrente de l’Institut de la loi martiale dans le pays. Avec la présupposition que nous classons en trois catégories (face aux révoltes, les crises de la coalition et la menace externe) et sous un régime d’exception des lois, il a été possible de réduire au silence l’opposition et d’éliminer les opposants politiques. En plus, les innombrables victimes de la loi martiale restent parmi les disparus politiques dans notre histoire. Ainsi, cette recherche essaye de révéler un autre visage autoritaire de la Première République, ainsi que leurs victimes.


//
LE DÉBAT SUR LA CONSCIENCE DE CLASSE EN SOCIOLOGIE DU TRAVAIL AU BRÉSIL ET EN FRANCE DANS LES DÉCENNIES DE 1950 ET 1960.
RICARDO COLTURATO FESTI. Enseignent et doctorant en Sociologie de l’Université de Campinas (UNICAMP) / École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Bourse de recherche CAPES-MEC.

Cette communication a pour principal objectif d’exposer les réflexions d’une recherche en cours sur le développement et les rapports entre les écoles de sociologie du travail en France et au Brésil pendant les décennies de 1950 et 1960, notamment sur le thème de la conscience de classe. Les recherches de G. Friedmann et A. Touraine sur le monde industriel français et sur l´accélération du processus de transformation et d´implantation du taylorisme-fordisme avaient une forte influence sur les intellectuels du Chili et le Brésil, en particulier sur Rodrigues, Pereira et Cardoso. Cette relation peut être analysée à travers des publications des livres, d´articles et de dossiers écrits par les chercheurs dans la revue Sociologie du Travail. Sur l’influence dans un projet politique modernisateur de la société, ces intellectuels ont produit une analyse particulière sur le mouvement ouvrier, sa conscience et son rôle dans le cadre de la division sociale du travail.

// LA CACHAÇA EN LITIGE : DE BOISSON MARGINALISÉE À LA CONSOMMATION DE LUXE DES ÉLITES*
NATHÁLIA CAROLINE DIAS. Master en Sciences sociales à l’Université Fédérale de Juiz de Fora.

Cette communication a pour principal objectif d’exposer les réflexions d’une recherche en cours sur le développement et les rapports entre les écoles de sociologie du travail en France et au Brésil pendant les décennies de 1950 et 1960, notamment sur le thème de la conscience de classe. Les recherches de G. Friedmann et A. Touraine sur le monde industriel français et sur l´accélération du processus de transformation et d´implantation du taylorisme-fordisme avaient une forte influence sur les intellectuels du Chili et le Brésil, en particulier sur Rodrigues, Pereira et Cardoso. Cette relation peut être analysée à travers des publications des livres, d´articles et de dossiers écrits par les chercheurs dans la revue Sociologie du Travail. Sur l’influence dans un projet politique modernisateur de la société, ces intellectuels ont produit une analyse particulière sur le mouvement ouvrier, sa conscience et son rôle dans le cadre de la division sociale du travail.


L’entrée est libre et gratuite.
Les présentations seront suivies d’un cocktail.

Si vous voulez soumettre une proposition de communication,
merci de nous contacter à l’adresse : diretor.cientifico@apebfr.org

Café de Ideias – 22/12/2015

Logo-Café de ideias

VOUS ÊTES CONVIÉ(E) À LA PROCHAINE RENCONTRE
DU CAFÉ DE IDEIAS :

DATE : 22/12/2015, mardi.
HORAIRE : 15h
LIEU : MIE – Maison des Initiatives Étudiantes
50 Rue des Tournelles, 75003 Paris

// COMO O ESTUDANTE DE MINAS GERAIS ESTUDA? REFLEXÕES SOBRE UM LEVANTAMENTO DE MÉTODOS DE APRENDIZAGEM EM CIDADES DO SUDOESTE DE MINAS GERAIS

Dr. Julio Machado (UEMG/CESEC)

Esta pesquisa foi executada nas cidades de Piumhi, Alpinópolis, Passos e São Sebastião do Paraíso, em Minas Gerais, Brasil, financiada pela Universidade do Estado de Minas Gerais (UEMG). O projeto se interessa na problemática de carência de métodos de estudos para alunos, em geral. Qualquer dimensão institucional de ensino vive a máxima político-social de duas premissas: “pede-se para estudar”, mas “não se ensina a estudar”. Geralmente, um professor debruça-se sobre o “pedido” do que se deve estudar. O “como” estudar fica a cargo da experiência solitária de seu aluno. Daí a emergência que constrói a justificativa de nosso projeto: métodos de estudo precisam ser refletidos enquanto condição de eficiência da aprendizagem. Metodologicamente, entrevistamos cerca de 16 escolas – públicas e privadas – de ensino fundamental e médio, nas dimensões rural, periférica, e central destas cidades. Vimos que o investimento dispendioso sobre acervos de livros pode ser desperdiçado se um aluno não sabe o que fazer com ele, se não há um método de lê-los (muitas vezes, no Brasil, a tentativa fracassada de ler livros se resume em “xerocar livros”. Há alunos que sequer lêem após reproduzi-los. Assim, urge que a eficiência escolar e acadêmica debruce-se sobre a reflexão de métodos que devem ser buscados, estudados, testados, modificados e atualizados a todo momento, e inovados (como pretende a próxima etapa de nossa pesquisa). Diante desta urgência da busca de métodos, propomos nosso objetivo: investigar tipologias de métodos de estudo (ou a falta deles) em Minas Gerais. O que faremos embasados nos saberes da Linguística.

Entrée est libre et gratuite.

Si vous voulez soumettre une proposition de discussion,
merci de nous contacter à l’adresse :
cafedeideias@apebfr.org

Ciclo APEB-FR 24/11/2015

Logo-Ciclo-APEB

MARDI 24 novembre 2015, 19H
À LA MAISON DES INITIATIVES ÉTUDIANTES
50 Rue des Tournelles, 75003 Paris

// LA VULGARISATION SCIENTIFIQUE BRÉSILIENNE DU XIXe SIÈCLE: PERSPECTIVES DISCURSIVES SUR LE PROJET ÉNONCIATIF-IDÉOLOGIQUE DES CONFÉRENCES POPULAIRES DE GLORIA*  

URBANO CAVALCANTE FILHO. Université de São Paulo (USP-Brésil) / Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris 10-France) / Institut Fédéral de l’Education de Bahia (IFBA-Brésil)

L’activité de vulgarisation scientifique, au cours des siècles et à partir de l’établissement de la science moderne aux XVIe et XVIIe siècles, a répondu à divers contextes et intérêts, montrant des phases distinctes en raison des hypothèses philosophiques sur la science, la connaissance scientifique et les intérêts socio-politiques et économiques impliqués à un moment socio-historique qui a été inséré. Dans cette communication, mon objectif est de me concentrer sur la pratique de la vulgarisation scientifique brésilienne du XIXe siècle, à partir de l’arrivée de la famille royale, en présentant une description des différents espaces que cette activité a atteint à cette période. Mon point de réflexion est principalement dirigé vers l’analyse de la pratique d’une des activités les plus importantes dans la vulgarisation des connaissances scientifiques au XIXème siècle: les Conférences Populaires de Gloria. Je présenterai et analyserai le projet énonciatif-idéologique de ces conférences, fondées sur des hypothèses linguistiques et philosophiques de la théorie dialogique du langage de Bakhtine et de son Cercle, afin de montrer comment cette activité particulière a été orientée vers la formation d’un projet de nation civilisée, en tenant les pays européens comme références.

// LA TRAJECTOIRE DU GENRE : L’(IN)VISIBILITÉ DES FEMMES DANS LE SYNDICALISME ?*

VANDERLAY SANTANA REINA. Doctorante du Programme d’Études Interdisciplinaires sur les femmes, le genre et le féminisme  de l’Universidade Federal da Bahia, en stage doctoral dans EHESS, Centre de Recherches Historiques – CRH (Paris). Financement : Brasil/ PDSE/CAPES.

A partir de la recherche intitulée Parcours et expériences d’insertion politique des femmes dans le Syndicat d’Électricité de l’État de Bahia – SINERGIA, 1970 à 1990, je propose questionner l’ « invisibilité » de la femme qui semble être assimilée par la société par le biais des distinctions de genre et par la soumission de la femme à la condition de subalterne, ainsi que par le refus de sa participation dans l’histoire et dans la représentation au sein des syndicats et de la lutte de classes. Cet aspect se distingue des recherches précédentes à propos des femmes dans le syndicat, où les conflits des rapports de genre, classe sociale, race/ethnie et âge/génération ne sont guère révélés.

 // TERRITORIALISATION DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT ET ACTION PUBLIQUE *

ZILMA BORGES DE SOUZA. Fundação Getulio Vargas – Département de la Gestion Publique-São Paulo; Université Paris Dauphine – DRM – M&O. École des Hautes Études en Sciences Sociales- GGHterres.

L’intérêt sur les espaces et les sociétés en changement a conduit à un retour des questions territoriales dans le champ des sciences sociales et des politiques publiques. Au Brésil, la conception et la mise en œuvre de politiques avec une approche territoriale ont gagné de nouveaux contours avec le processus de décentralisation de l’État. En outre, la portée territoriale présente une complexité inhérente à la diversité des acteurs avec des valeurs et des intérêts multiples, des positions de pouvoir asymétriques, différents niveaux de planification et de prise de décision. Cette recherche s’intéresse à la problématique de participation et démocratie dans les dynamiques territoriales, en convergent vers un cadre d’investigation sur les logiques de développement. L’objectif est d’étudier les articulations entre l’état, le secteur privé et la société civile dans la perspective territoriale, analysant comment ces processus reconfigurent les relations de pouvoir et l’action publique. Avec le cadre théorique axé sur les Problèmes Publics, Cartographie des Controverses, Action Collective et Action Publique (CALLON, CHANLAT, CHATEAURAYNAUD, FOURNIER, LASCOUMES, LE GALÈS, YOUSFI), sont étudiés les dispositifs politiques pour opérer dans des contextes des politiques territoriales à la France et au Brésil.

*Ces présentations se dérouleront en portugais.

L’entrée est libre et gratuite.
Les présentations seront suivies d’un cocktail.

Si vous voulez soumettre une proposition de communication,
merci de nous contacter à l’adresse : diretor.cientifico@apebfr.org

Comunicado

Comunicado – 16/11/2015

A Apeb-FR se solidariza com as famílias e amigos de todos que sofreram com os ataques da última sexta-feira, dia 13 de novembre de 2015. Sendo a França nosso país de residência durante uma parte de nossos estudos e pesquisas, deixamos aqui registrados nosso pesar e apoio nesse momento.

Apesar de tudo, a vida continua e decidimos manter o Ciclo APEB-Fr que acontece hoje à noite dia 16 de novembro de 2015, às 19h, na MIE (Maison des initiatives étudiantes). O programa pode ser visto aqui.
Todos são bem-vindos. Ficaremos contentes em (re)vê-los.